Lo trèsor Arpitan

Nôva rechèrche

Dedens la parola
La gramatica
parola n.: 26822
est
definicion
3 p.s. - endicatif present - vèrbo étre.
  • endicatif present 3.p.sing. [valor* : 10]
en Francês en Italien sinonimos
  • est 3.p.s. ind.prés. [valor : 10]
    ---
  • è[valor : 10]
    ---

Variantes

  • est [Trt] [valor : 10]
    Ècritura d'origina : è
    Règ·ion : Savouè [Tarantèsa]
    Grafia : CONF, Grafia de Conflan.
    Sôrsa : C.Duch et H.Béjean - Le patois de Tignes, Savoie - 1998 Web d'entèrèt :
    ---
  • est [Dfn] [valor : 10]
    Ècritura d'origina : eyt
    Règ·ion : Dôfenâ
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : François Blanc dit La goutta - Grenoblo Malhérou (1733)- Éditions des Régionalismes de Cressé - 2010. Web d'entèrèt :
    ---
  • est [VdA] [valor : 10]
    Ècritura d'origina : è/èt/et
    Règ·ion : Vâl d'Aoûta
    Grafia : BREL, École pop. de patois Vald.
    Sôrsa : AA.VV. - Patois à petits pas - Méthode pour l'enseignement du francoprovençal - 1999 Web d'entèrèt :
    ---
  • est [Bjl] [valor : 10]
    Ècritura d'origina : est
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : MdOingt, Marguerita d'Oingt
    Sôrsa : Duraffour, Gardette et Durdilly - Les Œuvres de Marguerite d'Oingt - Paris - 1965 Web d'entèrèt :
    ---

Frâses

  • Il at étâ administrâ hièr nuet, et il est môrt ceta matin. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Al a issa administra yi noy', é al è mort' sta matin.
    Règ·ion : Savouè [Tarantèsa]
    Grafia : CONF, Grafia de Conflan.
    Sôrsa : C.Duch et H.Béjean - Le patois de Tignes, Savoie - 1998
    nota : Il a été administré hier soir et il est mort ce matin.
    ---
  • Dins un petit golyèt je vuel/véso fâre nôfrâjo. Fénésse que vodrat ceto mèchient ovâjo! Mon èsprit s'est trobllâ: noutron pont est dètruit, Ce pont, ce brâvo pont, si brâvament construit! [valor : 10]
    ècritura d'origina : Din un petit goliat je voey fare naufrageo. Finisse que voudra cetteu méchent ouvrageo, Mon esprit s'eyt troubla: noutron Pont eyt détruit, Ceu Pont, ceu bravo Pont, si bravament construit!
    Règ·ion : Dôfenâ
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : François Blanc dit La goutta - Grenoblo Malhérou (1733)- Éditions des Régionalismes de Cressé - 2010.
    nota : Dans un petit trou d'eau je vais/veux faire naufrage. Finisse qui voudra ce méchant ouvrage! Mon esprit est troublé; notre pont est détruit, Ce pont, ce beau pont, d'une si belle façon construit!
    ---
  • Homo sensa fèna 'l est un chevâl sensa bredes et la fèna sensa homo 'l est un batô sensa govèrnâlyo. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Ommo sensa fenna l'est un chevà sensa breude et ra fenna sensa ommo l'est un batô sensa governaillo.
    Règ·ion : Vâl d'Aoûta
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : Joseph Cassano - La Vie Rustique et la Philosophie dans les proverbes et dictons valdôtains - 1914 (Vére proverbo n.641 a la pâge 247 du lévro).
    nota : Homme sans femme est un cheval sans bride, et la femme sans homme est un bateau sans gouvernail.
    ---
  • Fôt que los Jacobins recuvrésont lors tombes. Herox los Ôgustins, se lor cllouetro ne tombe! Est tot bolevèrsâ chiéz les Ursulines, A la Visitacion, chiéz les Orfelénes. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Faut que lou Jacopin recouvrézont lour tombe. Hérou lou z-Augustin, si lor cloître ne tombe! Eyt tout bouleversa chieu lez Urselinet, A la Visitation, chieu lez Orphelinet.
    Règ·ion : Dôfenâ
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : François Blanc dit La goutta - Grenoblo Malhérou (1733)- Éditions des Régionalismes de Cressé - 2010.
    nota : (Il) faut que les Jacobins recouvrent leurs tombes. Heureux les Augustins si leur cloître ne tombe! (Tout) est bouleversé chez les Ursulines, À la Visitation, chez les Orphelines.
    ---
  • Dedens cet lévro aparéssêt un luè dèliciox, qui éret si très grand que tot lo mondo no est que un pou de chousa a regârd de cen. En cél luè aparéssêt una très glloriosa lumiére, que sè divisâvet en três parties, assé come en três pèrsones; màs de ço ne fét a parlar de boche d'homo. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Dedenz cet livro apparisseit uns lues delicious, qui eret si tres granz que toz li monz no est que un po de chosa a regar de cen. En cel lua apparisseit una tres gloriosa lumeri, que se devisavet en tres parties, assi come en tres persones; mays de co ne fait a parlar de bochi de home.
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : MdOingt, Marguerita d'Oingt
    Sôrsa : SPECULUM - Duraffour, Gardette et Durdilly - Les Œuvres de Marguerite d'Oingt - Paris - 1965
    nota : Dans ce livre apparaissait un lieu délidieux, qui était si grand que le monde entier n'est que peu de chose en comparaison. En ce lieu apparaissait une très glorieuse lumière qui se divisait en trois parties, comme en trois personnes, mais il n'est bouche d'homme capable d'en parler.
    ---
  • Cél-qu'est-lé-'n-hôt, le Mêtre des batalyes, Que sè moque et sè rit des canalyes, At ben fêt vér per un dessando nuet Qu'il étéve patron des Genevouès. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Ce qu'è laino, le Maîtrè dé batalié, Que sè moqué et se ri dé canalié, A bein fai vi pe on desando nay Qu'il étivé patron dé Genevois.
    Règ·ion : Geneva
    Grafia : GDÔ, Grafia d'un ôtor.
    Sôrsa : La Chançon de l'Èscalâda - 1603 - Cél qu'est lé-'h-hôt. Strofa 1. (http://athena.unige.ch/athena/helvetia/cqlaino.html) et (Dictionnaire des mots de base du Francoprovençal - D.Stich - 2003).
    nota : Celui qui est en haut, le Maître des batailles, Qui se moque et se rit des canailles A bien fait voir, par un samedi soir/nuit, Qu'il était patron des Genevois.
    ---
  • Entre les ôtres ele dit: "O très chier Sègnor, mon veré Diœ et mon bon crèator, jo requero a la très provonda misèricôrde de voutra dêtât et a la très pidosa chàritât de voutra pouessienta humanitât que, pués que o est voutra volontât que jo més vivo que a vos plléset que vos mè DONEIS la sandât d'ârma et de corps et surtot de la maladie de ma téta, si que tojorn pouesso étre en grâce et en pèrsèvèrence de voutro sèrvice fére dèvotament, tant quant a voutra bontât pllérat que je vivo". [valor : 10]
    ècritura d'origina : Entres les autres illi dit: "O tras chiers Seignors, mos verays Deus et mos bons creares, ju requiiero a la tres prevonda misericordi de vostra deita y a la tres pidousa cherita de vostra poyssent humanita que que, pois que oy et vostra volunta que jo mays vivo que a vos placet que vos me doneis la sanda d'arma et de cors et suretot de la maladi de ma testa, si que toz jors poysso estre en graci y en perseveranci de vostro servis fayre devotament, tant quant a vostra bonta playra que ju vivo".
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : MdOingt, Marguerita d'Oingt
    Sôrsa : LA VIA SEITI BIATRIX VIRGINA DE ORNACIU - Duraffour, Gardette et Durdilly - Les Œuvres de Marguerite d'Oingt - Paris - 1965
    nota : Entre autres elle dit: "O très cher Seigneur, mon vrai Dieu et mon bon Créateur, je demande à la très profonde miséricorde de votre divinité et à la charité très compatissante de votre puissante humanité qu'il vous plaise, puisque c'est votre volonté que je vive encore, de me donner la santé de l'âme et du corps et surtout pour la maladie de ma tête, pour que je puisse toujours avoir grâce et persévérer dévotament dans votre service, aussi longtemps qu'il plaira à votre bonté que je vive".
    ---
  • Il at tombâ a bâs, y est qu'il est soul. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Al a tonbo a bo, y é k'al é sô.
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : CONF, Grafia de Conflan.
    Sôrsa : Comby Auguste - Dictionnaire du Patois de Belleroche (Loire) - Dijon - 1994
    nota : Il est tombé par terre, c'est qu'il est ivre.
    ---
  • Ele est èn tren de fére una babetâ. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Éle é t'è tran de fére un-ne babetan.
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : CONF, Grafia de Conflan.
    Sôrsa : Comby Auguste - Dictionnaire du Patois de Belleroche (Loire) - Dijon - 1994
    nota : Elle est en train de bavarder.
    ---
  • Il est alâ fére una bâgnê dèns la sèrva. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Al ét alo fére un-ne banyan dè la sarve.
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : CONF, Grafia de Conflan.
    Sôrsa : Comby Auguste - Dictionnaire du Patois de Belleroche (Loire) - Dijon - 1994
    nota : Il est allé faire une "baignée" dans la réserve d'eau.
    ---
  • Et cen que il est por mè èxpèriença endirècta il est por d'ôtros èxpèriença dirècta. [valor : 10]
    ècritura d'origina : E hen ke i et pe me esperiensa indirekta i et pe d'aatre esperiensa direkta.
    Règ·ion : Arpitania
    Grafia : LLA, La lingua Arpitana J.Arrieta.
    Sôrsa : De la prateka - La relaksion intre la kogneisensa e la prateka, intre lo savey e l'aksion - Traduksion in Harpetan d'in testò filozofekò de Mao Tze Toung - 1937 - Aohta, gzenei 1974
    nota : Et ce qui est pour moi expérience indirecte reste pour d'autres expérience directe.
    ---
  • Est-il lé que fenét lo mouvement de la cognessença? Nos rèpondens ouè et nan. Quand l'homo, dens la sociètât, sè done a una activitât prateca en vua de la modificacion d'un procèssus objèctif dètèrménâ (qu'il seye naturèl ou sociâl), a un degrâ dètèrménâ de son dèvelopement, il pôt, grâce u reflèt du procèssus objèctif dens sa cèrvèla et a sa prôpra activitât subjèctiva, passàr de la cognessença sensiblla a la cognessença racionèla, èlaboràr des idâs, des tèories, des pllans ou des projèts que corrèspondont, dens l'ensembllo, ux louès de cét procèssus objèctif. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Et-i lai ke feney lo movemen de la kogneisensa? No reponden oi e na. Kan l'òmò, din la sosieto, se done a inha aktivitl prayeka en vua de la modifikaksion d'in prosesus obgzetif determino (k'i sie natural o sosial), a in degrei determino de son deivelopemen, i pot, graase i reflet di prosesus obgzetif din sa servela e a sa propra aktivito subgzetiva, pasei de la kogneisensa sensibla a la kogneisensa rasionaala, eilaborei des ido, de teorie, de plan o de progzet ke korespondon, din l'einsemblò, i loei de hi prosesus obgzetif;
    Règ·ion : Arpitania
    Grafia : LLA, La lingua Arpitana J.Arrieta.
    Sôrsa : De la prateka - La relaksion intre la kogneisensa e la prateka, intre lo savey e l'aksion - Traduksion in Harpetan d'in testò filozofekò de Mao Tze Toung - 1937 - Aohta, gzenei 1974
    nota : Est-ce là que s'achève le mouv. de la conn.? Nous répondons oui et non. Quand l'homme, dans la société, s'adonne à une act. pratique en vue de la modification d'un processus objectif déterminé (qu'il soit naturel ou social) à un degré déterminé de son dévelop., il peut, grâce au reflet du proc. objec. dans son cerveau et à sa propre act. subj., passer de la conn. sensible à la conn. rat., élaborer des idées, des théories, des plans ou des projets qui correspondent, dans l'ens., aux lois de ce proc. obj.;
    ---
  • O est cèn. [valor : 10]
    ècritura d'origina : Y é sè.
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : CONF, Grafia de Conflan.
    Sôrsa : Comby Auguste - Dictionnaire du Patois de Belleroche (Loire) - Documents publiés par Claude Michel - 1994
    nota : C'est cela.
    ---
  • Ont' qu'ou donc qu'il est? Ont' donc qu'il est? [valor : 10]
    ècritura d'origina : Onkouo dan k'al é? On dan k'al é?
    Règ·ion : Biôjolês
    Grafia : CONF, Grafia de Conflan.
    Sôrsa : Comby Auguste - Dictionnaire du Patois de Belleroche (Loire) - Documents publiés par Claude Michel - 1994
    nota : Où donc est-il?
    ---

* La valor, quand at una significacion, reprèsente lo dègrâ [1-10] d'adèrence d'un atribut a la parola.

Nôva rechèrche