Nôva rechèrche

Vêre tot

La Parola : fôt
26879

definicion : 3 p.s. - endicatif present - vèrbo falêr.

  • Francês : faut (falloir)
  • Italien : occorre
  • Italien : bisogna
  • Gramatica : endicatif present 3.p.sing.
  • Varianta : fôt (VdA)
  • Varianta : fôt (Vls)
  • Varianta : fôt (Bjl)
  • Varianta : fôt (Pie)
  • Varianta : fôt (Frz)
  • Varianta : fôt (GE)
  • Varianta : fôt (Lyn)
  • Varianta : fôt (Trt)
  • Varianta : fôt (Dfn)
  • Frâsa : Fôt betar covar a la luna doce.
  • Frâsa : Tè fôt pas lèssiér chêre ces ceriéses, ôtrament te les retrôves totes amaciê(ye)s.
  • Frâsa : Màs d'onte donc qu'il vint de nêtre, Voutron Mêtre? Nos y voléd-vœs ensègnér? Se fôt passar l'Amèrique, Ou l'Afrique, Nos s'embarcons tôs nus pieds.
  • Frâsa : Darmâjo que sè ècrit pas coment sè parle, alôra començont les dificultâts, fôt trovàr un codex, ètudiyér-lo assé pœr liére et pas facil, la louè 482 'l at édâ les minorances de lengoua mas quand t'âs a fâre un comunicâ oficiâl, una dètèrménacion que francoprovènçâl te enôvres?
  • Frâsa : A la Crouèx-Rossa, dens des quartiérs qu'il y at, se on vôt bêre 'na chopina de veré vin avouéc un homo honéto, fôt y portar lo vin et y menâ l'homo.
  • Frâsa : Dens cet que je dio qué, ne fôt pas sè mèprendre, Gorlanchiérs, mos amis, vôlo pas y comprendre Un grand nombro de gens qu'habitont dens l'endrêt, Et que seriant fâchiês de fére un pâssa-drêt.
  • Frâsa : Il fôt butar de l'ôrdre a la potence, Et pués, avêr des côrdes en sufisence, Por los gllètar et los ben garrotar, Qu'ils ne pouessiont ni veriér ni tornar.
  • Frâsa : O fôt absolument que jo lo vèyo; j'é quârque-ren a lui dére.
  • Frâsa : Èh ben! te ne dis mot? pèsta, de la quintosa! Ora que fôt parlar, devindrês-tu rèvosa? Conta ce que te sâs de la dèsolacion, Des mâlhœrs, du dègât qu'at fêt l'inondacion.
  • Frâsa : U mês d'Avril, Fôt clleriér sè cuvrir.
  • Frâsa : Quand la plloge vint du coutiér d'Aoûta, Il fôt s'en alar a souta; Quand lyé vint du coutiér de Châtelyon, Il fôt alar envionar un bocon.
  • Frâsa : Fôt prendre lo temps come il vint, Les gens come ils sont Et l'argènt pœr son valyent.
  • Frâsa : Les préres et les femèles, Fôt pas alàr les chèrchiér luen; Ce provèrbo 'l est justo Les quâtro(s) quârts du temp.
  • Frâsa : Fôt y pensàr sèpt côps devant que sè betàr en colère, et sèptanta côps sèpt côps devant que sè mariàr.
  • Frâsa : Fôt pas ajœbllàr la fam avouéc la sêf.
  • Frâsa : Fôt que los Jacobins recuvrésont lors tombes. Herox los Ôgustins, se lor cllouetro ne tombe! Est tot bolevèrsâ chiéz les Ursulines, A la Visitacion, chiéz les Orfelénes.
  • Frâsa : N'y ut pèrsona d'ègzent, et los apotiquèros Pèrdéront lors sirops et lors èlèctuèros. Musa, change de ton, lèsse los mâlherox; Fôt parlar dus bienfêts dus homos g·ènèrox;
  • Frâsa : Fôt chèrchiér de chemins u travèrs de les Alpes, Fôt veriér, fôt tornar, fôt changiér les ètapes. Enfin l'enfanterie comence de félar, La cavalerie siut los anciens dèfélâs:
  • Frâsa : Il fôt que nos seyons u muens quinze. Pensa donc! Una vielye de trènta ans qu'at pènsâ de sè remariér!
  • Frâsa : Ceta-qué n'en menêt pas lârjo; ele bèssiét la téta et sos uelys pelyonéront come se ele alêt pllœrâr. Ele étêt gonflla. Le mariâ, que regardêt sa mia du couen de l'uely, s'en apèrcevét. El avét un côp u cœr. Il parlét un pou hiôt: "Què qu'il vœs fôt de més? Y at-il quàrqu'yon que vuelyont un ôtro vêrro de vin?"
  • Frâsa : "Ah ouè, je mè sœvin", desét le grôs Pierro; "il fôt s'èmbràciér."
  • Frâsa : "Què qu'il fôt donc de més?" qu'ele rèpliquét.
  • Frâsa : Il est pas pœr ne pas payér que je tè dio cèn. Je sé ben qu'il fôt que j'y pâsso.
  • Frâsa : Cela genelye croque, fôt la betar a covar.
  • Frâsa : Por cognetre dirèctament tèl fenomèno ou tèl ensembllo de fenomènos, il fôt partecipàr dirèctament a la luta prateca que vise a transformàr la rèalitât, a transformàr cé fenomèno ou cét ensembllo de fenomènos porquè il est lo sol moyen por entràr en contact avouéc lors, dens lor aparença; de mémo, il est lé lo sol moyen de dècuvrir l'èssença de cé fenomèno ou de cét ensembllo de fenomènos et de los comprendre.
  • Frâsa : S'il on vôt aquerir de cognessences il fôt prendre pârt a la prateca que transforme la rèalitât.
  • Frâsa : S'il on vôt cognetre lo gôt d'una poma il fôt la transformàr: en la gôtent.
  • Frâsa : S'il on vôt cognetre la structura et les propriètâts de l'atomo il fôt procèdàr a des èxpèriences feseques et ch·imiques, changiér l'ètat de l'atomo.
  • Frâsa : Il fôt solégnér HIK doux pouents importants. Lo premiér, de què y at ja étâ quèstion et sur què il convint de retornàr oncora, il est la dèpendença de la cognessença racionèla per rapôrt a la cognessença sensiblla.
  • Frâsa : Fôt pas betàr tuéts los ôfs dens lo mémo garbin.
  • Frâsa : S'il sè trète d'un mouvement sociâl, los veretâbllos dirigients rèvolucionèros dêvont pas justo savêr corregiér les èrrors que sôrtont dens lors idâs, tèories, pllans ou projèts, selon cen que nos ens dét devant, il fôt oncor, quand un procèssus objèctif progrèsse et passe d'un degrâ de son dèvelopement a un ôtro, qu'ils séssont capâbllos lors-mémos et tuéts céls que participont a la rèvolucion avouéc lors, de siuvre cé progrès et cé passâjo dens lor cognessença subjèciva, o-est-a-dére...
  • Frâsa : Il fôt donca ensègnér a noutros compagnons la tèoria matèrialista-dialècteca de la cognessença, afin qu'ils séssont s'orientàr dens lors idâs, fére des enquétes et des rechèrches et drèciér lor bilan de lor èxpèriença, qu'ils posséssont surmontàr les dificultâts, èvitàr tant que possibllo de cometre des èrrors, fére bien lor travâly, contribuàr avouéc totes lors fôrces a construire un grand et fôrt payis socialisto et a la fin édar/édiér les masses oprimâyes et èxplouètâyes du mondo en vua de l'acompllissement du nobllo devouèr entèrnacionalisto que nos encombe.
  • Frâsa : Les grôs sè fant d'argent atot lœr endustria; Lo petiôd campagnârd, vendent checa per côp Cen que rend son travâly, sa bôna èconomia, On derêt pas, sè fét de jôlis sous! Fôt ben pœr son bosèt qu'un châcun bien s'entende. "Kadia, kel, cosa k'ala da vende?" N'ens de trufoles jônes atant que nen voléd Pœr dègrèssiér lo ventro ux monsiors piemontês; N'ens des perus d'hivèrn et des pomes rênètes, Des véls grâs, des moutons bons pœr la boucherie, Des liévres, des chamôs et tant d'ôtres bétyètes Que bâs per lé vant sè fére rutir. quand doux payis vesin vivont come des fréres L'un a l'ôtro sè fant lo bien qu'on pôt sè fére: Lœr cuér fét des solârs a tuéts noutros monsiœrs Et les sabôts d'Ayâs vat bâs chôciér les lœurs.
  • Frâsa : Dês cen fét lo serê. Inque fôt pas mancàr De dére que mes uelys ant possu remarcàr La granda propretât de cela mènagiére, Que trôve d'égoue prod quand 'l est que vat en duère.
  • Frâsa : Lé, l'un trèt son habit et l'ôtro son bonèt, D'ôtros, fin que les soques, et jouyont ux palèts. Doze pouents lo boton! Cen 'l est pas bagatèles, Surtot quand fôt copàr cél que tint les bretèles.
  • Frâsa : Lœr, quand vant u bornél, 'ls y réstont una pousa; Lé, tac-tac et tac-tac... on nen vêt pas la fin. Fôt ben, que voléd-vos? sè dére quârque chousa; S'érant pas détes ren dês d'hora lo matin.
  • Frâsa : Fôt-o pas, per mâlhœr, qu'un jorn una polalye D'agupta - et 'n aviêt doze, et trèze atot lo pôl - U bouél de Magoton aleye fére l'ôf! Un ôf, ben sûr, est pas chousa que valye: O/'L étêt tot-un lo prix de ses grandes atencions. Du moment, vat trovàr comàre Magoton.
  • Frâsa : Gouéro de temps fôt-il pœr alàr tant que lé? Se te vas checa de bon-lèf te beterés pas de plles que três quârts d'hora.
  • Frâsa : Arbeye, nos fôt partir.
  • Frâsa : Lé tot setout Ragouèl vat fére lo partâjo. "Tin, la mêtiêt, dit-il, de tot mon héretâjo. Un viâjo Ana et mè môrts, tè vindràt l'ôtra pârt; Va, mon fely, je vuel pas tè retenir plles târd! Que l'Ange du Bon Diœ, mes enfants, vos guideye, Afin que niœn mâlhœr en chemin arreveye. Mè fôt donc vos quitàr! Màs j'èspèro qu'un jorn Nos porrens vos revêre encor devant la môrt".
  • Frâsa : Inque fôt nos apllantàr.
  • Frâsa : Apelyér rusa. Fôt pas apelyér rusa dens la mêson des ôtros.
  • Frâsa : Fôt pas s'apelyér avouéc les marrons.
  • Frâsa : Mè fôt partir, per ôtro j'arrevo pas a temps.
  • Frâsa : Fôt pas vouagnér les champs quand la tèrra 'l est bllèta.
  • Frâsa : Fôt pas travalyér pœr pas venir bllèt de chôd.
  • Frâsa : Quand on fét féta, fôt pas mècllàr lo bêre.
  • Frâsa : Fôt pas mècllàr una baga avouéc l'ôtra.
  • Frâsa : Quand on sât pas, fôt s'entèrvàr, Et nos que [savens], mielx pas prègiér. Se tè t'és fin, sens pas marrons, Mèclla-tè pas avouéc les lions.
  • Frâsa : Fôt pas confondre lo douèx et la chuvèta.